fbpx

Certains vont profiter de Netflix, d’autres vont faire des puzzles avec leurs enfants, d’autre encore, en télétravail, n’auront pas plus de temps à s’accorder mais nous, à Onigate, nous voudrions proposer, à tous ceux qui sont confinés pour plusieurs semaines une idée d’activité. Cette idée c’est d’abord un état d’esprit qu’on pourrait explorer en se posant ce genre de question : est-ce que j’ai les capacité de concevoir mentalement des images ? Est-ce que j’ai la capacité d’entendre des sons qui n’ont pas été vraiment produit ? Est-ce que je peux m’imaginer entrain de courir alors que je suis assis les yeux fermés dans mon fauteuil ?

Alors il s’agit bien sûr de s’accorder un temps pour soi qui ne soit ni du travail, ni du sommeil… Un moment bien installé où les paupières seraient closes pour une dizaine de minutes. Une porte ouverte vers l’exploration de nos capacités de conception psychiques, ou, pour le dire plus simplement, un moment ou vous vous sentiriez capable de conduire vos pensées vers là où vous auriez envie qu’elles aillent. Bien sûr, sincèrement, diriger sa pensée, concevoir des éléments d’une réalité imaginaire, c’est une entreprise bien difficile en temps normal et peut-être plus encore en temps de crise comme celle que nous vivons en ce moment, mais, en commençant par de petits objectifs, pas à pas, on se découvre rapidement d’honorable compétences.

Dans tous les cas mettez vous un timer d’environ de 8 ou 10 mn. (rien d’obligatoire mais ça aide le cerveau de timer l’activité qu’on lui propose).

Posez vous quelque part ou vous vous sentez bien, fermez les yeux, amusez vous à laissez passer toutes vos préoccupations, sans les nier mais sans les traiter et lorsque vous aurez réussi à tenir un peu les rennes de se qui se passe dans votre tête, alors visualisez quelque chose de très simple, un triangle… un rond, un carré… quelquechose de très simple et très peu significatif. Ajoutez de la couleur, voyez un rectangle vert par exemple, pendant 20 secondes… Puis imaginez que ce rectangle devient jaune. Ce ne sont que des exemples, l’idée et de ne pas partir dans tous les sens et d’apprécier le simple fait d’être maître de votre attention. Pour ça, aidez-vous de la géométrie.

Sinon, à partir du même protocole simplissime qui consiste à être juste disponible et à fermer les yeux, imaginez que vous avancez sur un chemin… concentrez vous d’abords sur le chemin puis commencez à constater ce qui apparaît sur les cotés, représentez vous des obstacles (un tronc d’arbre à enjamber?) puis amusez vous à faire évoluer ce parcours onirique que vous vous êtes permis de faire en état d’éveil (et oui, on a le droit de fermer les yeux en étant éveillé!).

Enfin, troisième idée d’expérience, imaginez une piscine, simplement une piscine. Imaginez avec soin et précision, quelle est sa taille approximative ? Quelle est sa couleur ? Son eau sent elle le chlore ? comment son fait ses bords ? Y’a-t-il un plongeoir ? Pouvez-vous vous voir monter dessus et plonger ? Quelle serait votre sensation en entrant dans l’eau ? Est-elle froide ? Libre à vous de changer ce que vous voulez, mais soyez attentifs à ces niveau de réalisme que votre esprit est capable de recréer.

Si l’idée de méditer vous ennuie, dîtes vous qu’il s’agît d’auto-hypnose. Si l’hypnose vous rebute, dîtes vous que c’est juste un délire, une idée d’activité, pas plus bête qu’une autre, que vous avez vu passé sur les réseaux sociaux. 😉

Bonne humble exploration.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!